Une rétroaction efficace

feedback_Évaluer le rendement et les comportements d’un employé et lui donner une rétroaction efficace nécessitent une préparation minutieuse et une bonne disposition d’esprit. La rencontre d’évaluation peut éveiller l’anxiété chez le gestionnaire, particulièrement lorsque l’employé montre quelques résistances face à la supervision.

Que faire lorsque l’employé s’emporte facilement, pleure à la moindre remarque ou encore se tient toujours sur la défensive?  Essayer les outils que nous vous proposons!

  1. Faites le point!

Procédez à votre autoévaluation… Vous ne pouvez prévoir comment l’employé réagira, mais prendre conscience de vos propres réactions lors d’une rétroaction pourrait faciliter le déroulement de la rencontre. Comment réagissez‑vous lorsqu’un employé devient émotif? Pour éviter tout conflit, vous noyez le poisson en parlant abondamment des forces de l’employé. Non? Alors, la réaction de votre employé vous rend mal à l’aise ou fait naitre une frustration. Vous aurez compris que, dans de telles circonstances, l’écoute active devient impossible…

  1. Préparez-vous! C’est un devoir!

Lorsque votre préparation sera terminée, vous aurez fixé l’objectif précis de l’intervention. Vous aurez également effectué l’évaluation objective des comportements et/ou du rendement de l’employé; évidemment, cette évaluation sera appuyée sur des faits observés et des exemples concrets. Rappelez-vous que le message à livrer doit être clair!

  1. Acceptez de devoir gérer des émotions!

Malgré votre préparation minutieuse, votre employé réagit de façon émotive à vos propos lors de la rencontre? Gardez votre calme et révisez votre discours intérieur : « Je vais composer calmement avec les émotions de mon employé », « Je garde mon calme et je fais de l’écoute active ». Une réaction émotive n’est pas un frein à l’introspection, mais une mauvaise réaction de votre part pourrait l’être! En faisant preuve d’écoute, l’émotion laissera peu à peu place à l’introspection.

  1. Orientez la conversation vers les solutions!

Votre employé éprouve des difficultés à contenir ses émotions? Une deuxième rencontre pourrait être nécessaire le temps de laisser celles-ci se déposer. Toutefois, gardez en tête l’objectif de votre rétroaction. Pour qu’elle soit efficace, vous devez aider votre employé à focaliser sur des solutions. Il est essentiel de fixer avec lui des attentes claires, de déterminer les actions concrètes à mettre en place et d’assurer le suivi du plan d’action établi.

Des éléments à retenir

Il importe de partager l’objectif de votre intervention avec l’employé. Pour ce faire, utilisez des phrases clés telles « J’éprouve le besoin de faire cette rencontre, car ton succès au sein de l’organisation est important pour moi »; « Je t’en parle, car je souhaite que tu aies du succès dans notre équipe »; « J’aimerais que tu puisses poursuivre ton développement ». Généralement, un employé désire connaitre du succès au travail! Fournir une rétroaction positive et constructive lui permettra d’atteindre l’objectif fixé, et ce, même si l’intervention peut être perçue comme une confrontation.

Marie-Josée Drouin, M.A., CRHA

Sachez que nous publierons d’autres astuces sur la rétroaction. Par exemple,

Bien se préparer pour donner une rétroaction à un employé qui :

  • a tendance à pleurer
  • a se mettre en colère et crier
  • se tient sur la défensive

 

 

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s